PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Mer 30 Aoû - 0:09

La lourde porte s’ouvre il est 07h05 à Varsovie, 04h05 à Madrid et 05h05 à Paris. La nuit pénètre le hall une ombre se découpe. Une jeune femme entre une énorme valise à la main. Elle chuchote "Lumos" et une lumière blanche jaillit de sa baguette. Elle était trempée jusqu’aux os et sa chevelure tombait lourdement sur ces épaules. Un nouveau coup de baguette et la voilà sèche. * La rue est inondée il ne faudrait pas que je noie aussi l’entrée avec mes souliers mouillés*. Ses cheveux à présent était plus volumineux et tournoyait autour de son visage au teint mate. Sa veste noire était attachée par une ceinture lui formant une taille plus fine. Le noir amincit c’est bien connu.Entendant le cliqueti de la pluie elle fit demi-tour et avant de fermer la porte elle regarda la Tour-Eiffel.

- Ah Paris… Zafia était arrivée dans le ville lumière il y a à peine 5 minutes n'ayant pas pensé au décalage horaire. Elles avait transplanté dans une ruelle sombre à côté de l’IESMP. Mais une larme coulait sur sa joue, Paris, la France, et Lucas. Cela était déjà loin cependant elle ne pouvait pas oublier. Elle se ressaisie en entrant dans le hall immense. Les murs oranges réconforta la jeune sorcière car elle adorait cette couleur. Elle s’attendait à un comité d’accueil mais personne * évidemment vu l’heure où j’arrive*. Elle posa sa valise d’un coup de baguette, vue la bonne heure elle avait utilisé le sort Locomotor barda pour soulever sa lourde valise rouge à pois noirs qui contenait ces affaires mais aussi de nombreuses plantes d’Espagne.

Elle voulait déjà visiter l’ensemble des bâtiments et se demandait où pouvait bien-être les serres puisque autour du bâtiment il n’y avait aucun parc verdoyant mais que ces routes qui faisaient grise mine. La nouvelle professeur de botanique préféra alors se passionner à la contemplation de la fresque. Elle souria quand elle vit deux angelots se donner la main dans un fond nuageux et versa une larme quand ils diparrurent dans le coton blanc. Elle n’aimait pas être seule ces pensées vagabondaient trop et ces mauvais souvenirs ressurgissaient. Elle trouva Marie agenouillée sur la dépouille de son fils, elle avait toujours trouver les moldus cruels ainsi que les sorciers. Elle commença à monter les escaliers en laissant sa valise devant la porte pour observer la fresque sous un autre angle.


Dernière édition par le Dim 30 Sep - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Mer 30 Aoû - 20:17

Mais la jeune professeur n'eut pas le temps d'observer avec plus d'attention les murs peints. En effet, à peine eut-elle ateint la moitié de l'escalier de marbre, dans la pénombre matinale, qu'une lueur, tout en haut de ces marches si monumentales, apparut. C'était un chandelier, portant trois bougies assez longues. Un chandelier qui dispensait une lueur douce et chaude, alors que la pluie batait sur les carreaux. Un chandelier qui éclairait le visage d'une morte. Ou, tout du moins, ce fut la première impression que tout être humain normal aurait pu avoir en découvrant ce visage blanc que les flammes des bougies n'arrivaient pas à réchauffer. Un visage sans sourire, sans ride, parfaitement détendu... Un visage sans joie non plus.

Mais... heureusement pour Zafia Gawinawski, un détail permettait de faire la différence entre un mort-vivant et cette apparition -que nous pourrions appeler personne... ou tout simplement Eléanore Desomeubaie puisqu'il s'agit bel et bien d'elle. Un détail qui lui permettait de ne pas avoir peur d'avoir en face d'elle une morte sortant de son cercueil. Ce détail, c'était les yeux de la directrice. Ceux-ci, en effet, dévisageaient sans gêne la nouvelle venue, à peine sèche.

Et puis soudain, elle se mit en mouvement. Eléanore Desomeubaie commença à descendre les marches de l'escalier. Lentement, elle sortit sa baguette et murmura doucement quelques incantations et différents chandeliers, disséminés dans le hall, s'allumèrent. C'est alors qu'on put remarquer qu'Eléanore Desomeubaie était en robe de chambre. C'était un morceau de soie noire qui laissait ses chevilles découvertes, deux morceaux de chair blanche terminés par une paire de ballerines noires, elles aussi. Etrangement, le fait de descendre ce magnifique escalier en marbre en robe de chambre ne semblait pas importuner la directrice. Au contraire, elle ne dégageait que plus de contenance, telle une châtelaine surprenant un voleur piègé dans sa demeure. Et, malgré que rien ne se ressente, ni par son visage, ni par sa voix, on put deviner qu'elle éprouvait un certain plaisir -assez sournois, il est vrai- à découvrir, à une heure très mâtinale et en robe de chambre, une professeur perdue dans le hall.


"Je présume que vous êtes Zafia Gawinawki ?" dit-elle de sa voix habituellement monotone.

[Voilà du travail terminé et bien fait!]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Ven 1 Sep - 22:26

Lorsque les chandeliers s’allumèrent Zafia ne sourcilla même pas tellement elle était obnubilée par la fresque. Du bonheur, des anges, des plumes, du doré, du rouge, du sang, des démons, de la souffrance.

"Je présume que vous êtes Zafia Gawinawki ?"

La voix de la directrice fit sursauter Zafia qui pointa sa baguette vers Mlle Desomeubaie prête à en découdre. Mais la blancheur cadavérique de la sorcière et son pas gracieux, elle glissait sur les marches *un fantôme, mais non les fantômes ne sont pas transparents * comme l’ « apparition » n’avait pas l’air de lui en vouloir, la petite hispano-polonaise rengaina sa baguette. *Mais c’est la directrice ! Qu’est ce que je vais faire ? *

"B … Bonjour Mlle la directrice, je … Oui c’est bien moi. "

* Elle ne réagit pas, elle m’en veut peut-être de l’avoir lever à cette heure-ci *

"Euh, excusez-moi de mon arrivée matinale, je… enfin, j’ai oublié le décalage horaire. Il est 7 heures passé en Pologne. "

*Elle ne répond toujours pas, elle doit être de méchante humeur.*


Dernière édition par le Dim 17 Sep - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Dim 17 Sep - 0:15

Eléanore descendit encore quelques marches puis elle s'arrêta pour dévisager la nouvelle professeur. Celle-ci avait les caractéristiques des personnes venant de la péninsule ibérique, mais quelques détails montraient que ses origines étaient diverses et -Eléanore Desomeubaie le savait déjà car, ne l'oublions pas, elle se renseignait beaucoup sur les personnes qu'elle accueillait dans 'son' école- que son père était polonais. Le détail physique le plus frappant était ces deux yeux bleus aux reflets violets qui ressortaient, aux côtés de la peau halée de la jeune femme.

La directrice de l'IESMP se dit qu'elle possèdait un charme certain, et même ses quelques rondeurs -qui pourtant, dans notre société contemporaine, étaient devenues quasiment un péché- la rendait plus rayonnante et plus belle. A côté d'elle, Eléanore ressemblait à une poupée de cire blanche et il ne se dégageait d'elle qu'une aura terne et grise...

Mais la représentante du ministère de la magie français au CEM ne se sentait jamais inférieure à quiconque. C'était une de ses forces. Malgré son manque de vie, d'originalité, d'expression, Eléanore Desomeubaie trouvait toujours le moyen de réduire à néant l'écart qui la séparait des autres personnes et qui les empêchaient de la respecter. Déjà à Beauxbâtons, malgré le fait qu'elle n'ait eu aucun ami, qu'on la surnomma la 'mort-vivante', elle avait toujours su se tenir droite et écraser comme des insectes ceux qui lui faisaient de l'ombre. Et lorsqu'une nouvelle personne susceptible de souligner ses défauts la rencontrait, elle trouvait toujours le moyen de lui faire comprendre qu'elle serait toujours plus forte. Ce fut le cas ce matin-là. Eléanore, sentant que cette Mademoiselle Gawinawski pouvait représenter un danger, sortit ses armes.

Lorsque Zafia s'excusa -si agréablement et gentillement-, la directrice lui répondit, annonçant la couleur :

"Ce n'est pas grave. J'étais levée depuis un moment. Pensez-vous que c'est en faisant la grasse matinée qu'on peut réussir? Je suis convaincue que vous ne devez pas connaître ce dicton français qui dit que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Pour ma part, je prend mon avenir en main."
Le ton n'était pas sec... Toujours aussi monotone, mais avec une toute petite pointe de sarcasme, comme si la nouvelle professeur de botanique n'était qu'une personne insignifiante par rapport à la politique.

Elle continua :

"Si vous le voulez bien, nous allons tout de suite monter dans vos appartements."
Il semblait qu'Eléanore ne souhaitait pas rester très longtemps avec Zafia. Melle Desomeubaie exprimait clairement son envie d'en finir rapidement et tout était limpide : la professeur lui faisait perdre son temps.

C'est ainsi que la directrice accueillit cette professeur, qui suintait de joie de vivre, tellement différente de Melle Desomeubaie. Et c'est ainsi qu'Eléanore protégea son aura si différente et crainte.


[Jusqu'alors, tous les professeurs plaisaient de près ou de loin à Eléanore... Mais il faut bien qu'elle trouve sa "tête de turc", son rival... Désolé, ça tombe sur toi...^^* => si vraiment tu n'as pas envie, envoie-moi un MP et je changerai mon message... Mais si tu ne le fais pas là, Eléanore sera souvent sur le dos de ton personnage... C'est un 'danger potentiel' car Zafia est trop différente d'elle... Wink ]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Ven 22 Sep - 22:11

Zafia ressenti le sarcasme de sa nouvelle supérieure. Cependant elle n’y pensait déjà plus, mettant la mauvaise humeur de la directrice sur le fait de s’être levée du pied gauche.

« Non je ne connaissais pas, mais je suis ravie d’en apprendre encore un peu plus sur la langue de Hugo. »dit-elle en souriant

La nouvelle professeur aurait préférer rester encore un peu pour admirer la fresque, mais elle ne voulait pas amplifier la mauvaise humeur de Eléanore.

« Il me plairait de voir si mes appartements sont aussi formidables que cette fresque. Si vous voulez bien m’indiquer le chemin. »

En attendant la réponse Zafia avait déjà sortit sa baguette pour lancer un sort de lévitation sur sa valise.

[Désolé pas trop d’idées ce soir… et ne t’inquiète pas le danger ne se laissera pas marcher sur les pieds]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Dim 8 Oct - 22:35

[Désolé pour le 'retard'... Je pense que nous allons rester dans ce post, même pour te présenter tes nouveaux appartements...^^*]

Ne souhaitant rester que le strict minimum avec sa nouvelle recrue -elle espérait cependant qu'elle trouverait rapidement quelque chose pour qu'elle quitte l'IESMP-, Eléanore Desomeubaie commença à gravir à nouveau les marches.
"Si vous voulez bien me suivre." dit-elle à la professeur de botanique.

Elle pressa le pas. La directrice de l'Institut d'Etudes Supérieures Magiques de Paris n'avait qu'une envie : retourner lire dans la bibliothèque encore vide. Elle monta rapidement les marches du grand escalier de marbre blanc, jetant un coup d'oeil pour voir si Melle Gawinawski la suivait. Puis elle enchaîna directement sur l'étage suivant. Alors que quelques semaines plus tôt, elle avait longuement accompagné Melle Saladin, nouvelle professeur de culture générale, Eléanore savait que cette 'visite' -peut-on appeler visite une marche accélérée dans les couloirs de l'IESMP?- se finirait rapidement.

Alors que les deux jeunes femmes passaient au quatrième étage, la directrice chuchota :

"C'est à cet étage que se trouvent les serres de botanique. Mais vous trouverez aussi notre parc intérieur et ses jardins forts agréables."
Rapidement, elles furent arrivées devant la porte des appartements de Melle Gawinawski. Eléanore Desomeubaie, chuchotant, reprit :
"Bien, je vais vous confier les clefs. Mais avant tout, veuillez essayer de faire le moins de bruit possible. Les murs sont assez peu insonnorisés mais je compte résoudre ce problème bientôt. Je vais vous faire visiter vos appartements. Avez-vous une quelconque question sur le bâtiment avant que nous n'entrions?"

[Petit message mais... je ne voulais pas entrer tout de suite dans les appartements... et je voyais mal Eléanore faire visiter chaque pièce de l'hôtel particulier à Zafia...]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Dim 8 Oct - 23:09

[Chaque pièce? Oo]

Bien que sa valise était soulevée par lévitation Zafia avait du mal à suivre la directrice car elle devait se concentrer sur la malle noire à pois rouges afin qu'elle n'aillle pas rencontrer violemment quelque mur imprudent. *Pourquoi donc courre-t-elle comme ça elle s'est bien que rien ne sert de courrir il faut partir à point, comme cette chère tortue.* Zafia convena avec elle même qu'il vallait mieux réserver ses réflexions pour sa conscience [ ça y est je l'ai dit, c'est le cours de philo qui ressort en rebondissant].
Lorsque la directrice s'arreta au 4 ème étage la nouvelle professeur de botanique se demanda si c'était pour lui dire d'aller plus vite.
"C'est à cet étage que se trouvent les serres de botanique. Mais vous trouverez aussi notre parc intérieur et ses jardins forts agréables."
Zafia n'eut même pas le temps de se demander si les serres étaient aux normes magiques (la veille elle avait lu dans un journal moldu qu'une serre avait fondue pendant la nuit dans les Carpates, les moldus disaient qu'un pyromane avait usé et abusé d'un lance-flammes extrémement puissant, mais les sorciers savaient bien qu'un dragon venait d'éternuer en passant au-dessus de la serre à cause du pollen, celà explique pourquoi toutes les serres aux normes résistent à des températures très élevées et que les pollens qui risqueraient de s'échapper sont aspirés par un appareil pareil à un aspirateur moldu, on ne sait jamais...).

Enfin Melle Gawinawski suivit Eléanore Desomeubaie jusqu'au 5ème étage."Bien, je vais vous confier les clefs. Mais avant tout, veuillez essayer de faire le moins de bruit possible. Les murs sont assez peu insonnorisés mais je compte résoudre ce problème bientôt. Je vais vous faire visiter vos appartements. Avez-vous une quelconque question sur le bâtiment avant que nous n'entrions?"
En chuchotant un son quasi-inaudible Zafia répondit
"J'aurais bien aimé avoir une visite plus complète mais je peux comprendre que vous ne voudriez pas réveiller quelque araignée assoupit sur sa toile. Cependant serait-il possible d'en faire une plus tard, ou bien de me procurer un plan histoire de ne pas me perdre?"
Zafia sourit espérant détendre l'atmosphère avant qu'elle ne soit trop tendue et ne se rompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Mer 11 Oct - 20:42

Eléanore Desomeubaie, toujours silencieuse dans le couloir sombre, écouta avec attention la demande de Zafia. Elle prit quelques instants pour réfléchir, puis répondit :
"Je pourrais vous faire une visite rapide de l'IESMP dans quelques temps, mais pour le moment, je vais vous fournir un plan du bâtiment. Il se trouve que mon emploi du temps est très chargé avec les rentrées post-estivales du CEM et de l'Assemblée Sorcière française. Mais je trouverai un trou dans mes grilles d'horaires, en soirée par exemple. Je vous enverrai un hibou lorsque j'aurai pu définir la plage qui conviendra le mieux."

Lorsqu'elle y avait pensé, Eléanore avait bien dû arriver à la réponse suivante : il était plus rationnel [Hé hé!! Moi aussi je peux placer des mots 'cools'... Holé!! ] de laisser sa chance au professeur Gawinawski qui, au final, n'était peut-être pas le moins bon professeur de botanique européen... En tout cas, mademoiselle Desomeubaie avait décidé de retenir un minimum sa rencoeur. Après tout, un de ses mots d'ordre était : "pas de discrimination subjective"... alors, même si elle était amenée à détester Zafia, elle ne voulait pas que l'ambiance globale de l'IESMP et son niveau d'étude en soit affecté... C'est pourquoi elle essaierait de trouver un peu de temps pour ce professeur qui devait être orienté.

La directrice de l'IESMP ajouta, tout en sortant une clé et en ouvrant la porte des appartements de Zafia Gawinawski :

"Pour ce qui est de l'orientation pédagogique globale, nous en discuterons -ainsi que de l'avenir de l'IESMP et de son fonctionnement- lors d'une première session de discutions entre professeurs qui aura lieu bientôt. Il serait préférable que vous puissiez donner avec précision vos avis sur les différentes pédagogies qui seront proposées. Comme cela risque d'être un travail assez long, nous effectuerons sûrement plusieures réunions thématiques."

La directrice entra dans la première pièce, encore sombre, et prononça un sortilège de Lumos pour éclairer ce qui semblait être le hall. Eléanore Desomeubaie entra, espérant être suivie de sa nouvelle recrue.
"Avez-vous d'autres questions? Vous pouvez déposez vos affaires dans ce hall, j'ai quelques papiers à vous faire signer, ainsi que plusieurs autres choses à vous confier." ajouta-t-elle.

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Sam 14 Oct - 22:07

Intriguée par le hall sombre Zafia oublia de dire qu’elle appliquerait la même pédagogie que son ancien professeur de botanique et qu’elle utilisera toutes les connaissances acquises à l’école et auprès de ses parents. Elle n’aimait pas ce couloir, elle ne savait pas pourquoi mais un sentiment peur montait en elle. Mais elle se dit qu’après tout un peu de couleur, de lumière lui tiendront compagnie. A part ça quoi d’autre ? La directrice est fort peu sympathique pour le moment et il en irait peut être de même pour le reste du personnel enseignant et des élèves. Il se peut que l’atmosphère de ce bâtiment rende les gens insupportables et qu’accoutumé au gris et à la poussière ils perdent l’envie d’être de bonne humeur. Pour l’instant à part la fresque Zafia n’avait vu qu’un camaïeu de gris et la pluie ne faisait rien pour arranger le tableau dans lequel les deux protagonistes avançaient. La nouvelle professeur sourit à l’idée de l’immeuble qui rend malheureux et voyant que la directrice commençait à s’impatienter elle décida de pénétrer dans la pièce et de se laisser envelopper par ce noir, cauchemar.

Enfin elle demanda
"Est-ce que, est ce que les animaux sont permis ? Car j’ai un petit chaton qui aimerait goûter aux souris parisiennes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Dim 15 Oct - 20:53

Eléanore Desomeubaie attendit que Melle Gawinawski entre dans l'appartement, puis elle entreprit d'allumer les chandeliers qui éclairèrent rapidement la pièce d'une lumière douce et agréable. Enfin, elle entreprit de répondre à sa subalterne qui venait de lui poser une question.
"Evidemment, nous acceptons les animaux. J'ai moi-même une chatte, Sucube, et il me semble évident que nous n'allons pas rejeter les hiboux. Bien sûr, si un élève possède un animal dangereux, nous serons peut-être forcé de lui demander de le laisser chez lui... Mais j'espère qu'un événement de ce genre ne se produira pas."

Eléanore entra dans la pièce suivante, une salle à manger comportant d'assez grandes fenêtres et par lesquelle on entrevoyait le lever du soleil.
"J'espère que vous vous aclimaterez rapidement à notre école et que vous arriverez à vous installer confortablement ici. Comme vous êtes le professeur de botanique, j'ai fait en sorte qu'une pièce de vos appartements soit transformée en serre. Vous pourrez ainsi cultiver vos plantes personnelles. Bien sûr, vous bénéficierez d'autres serres que je vous ferrais visiter lors de notre nouvelle rencontre. Avez-vous d'autres choses à me demander, que je puisse résoudre de suite?"

[Je n'avais pas trop d'inspiration... car je pense qu'Eléanore a fait à peu près le tour de ce qu'elle voulait faire depuis le début... Après, nous pourrons rouvrir un autre sujet lorsque celui-ci sera terminé : leur deuxième entretien...^^]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Dim 15 Oct - 22:27

La lumière dissipa la grande ombre, mais en fit plein de nouvelles plus petites plus malignes. Mais Zafia n'était pas effrayé par se genre d'ombre, seule la grande la précédente qui s'étendait sur le vide l'inquiétait et elle en savait pas pourquoi. Peut être un souvenir caché au fond de son inconscient et qui est bloqué par la censure
[ah j'ai appris mon cours de philo Razz ]. Zafia se laissa bercé par le vacillement de la chandelle quand Eléanore Desomeubaie lui répondit que les animaux étaient autorisés, Zafia ne put s'empêcher de penser à son petit Diego qui l'attendait chez une amie en Pologne. Dans la seconde pièce Zafia se sentit déjà plus à son aise, la pièce cependant était encore un peu froide pour quelqu'un qui avait vécu une grande parti de son enfance dans une région aussi coloré qu'une peinture de René Matisse.
"Avez-vous d'autres choses à me demander, que je puisse résoudre de suite?"
Zafia réfléchit le plus rapidement possible, mais juste avant que la directrice ne lui tourne le dos elle répondit
"Et bien j'aimerais savoir si vous avez un hibou, car hélas la mienne a disparu cette été et j'espère qu'elle ne s'est pas fait attrapé par un dragon dans la chaîne des Carpates. Enfin je vous remercie pour votre accueil malgré l'heure assez matinale"
Puis attendant la réponse de la directrice Zafia regarda par la porte entrouverte la pièce qui était juxtaposée à la salle à manger.


Dernière édition par le Sam 21 Oct - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Mer 18 Oct - 21:15

La représentante de la France au CEM et directrice de l'IESMP se pencha sur la question de sa nouvelle recrue.
"Et bien, nous avons un local de Hibouposte... Mais je vous conseille cependant de vous procurer un nouvel hibou. Il est vrai que l'IESMP n'a pas encore pu se procurer de chouettes et a dû recevoir les dons des écoles de premier cycle. Malheureusement, ce sont de vieux hiboux et bien qu'affectueux, ils sont parfois peu efficace, malheureusement. J'espère que votre chouette vous rejoindra donc bientôt."

Eléanore Desomeubaie ramena sa robe de chambre sur sa peau couleur de lune et ajouta :
"Bien, je pense que je vais prendre congé de vous et vous laisser vous installer. Je vous enverrai deux hiboux : le premier contiendra les différents formulaires nécessaires à votre intégration à notre école et le second lorsque je pourrais vous faire visiter l'IESMP. Sur ce, avez-vous d'autres choses à me dire avant que je ne sorte?"
Tout en parlant, la directrice s'était dirigée vers le hall.

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Sam 21 Oct - 22:13

Sentant que la directrice avait l'air pressée de partir Zafia préféra ne pas demander tout de suite où elle pouvait se procurer un hibou, car elle devait écrire une lettre rapidementà son frère.

-Et bien non ça sera tout, je vous laisse allrz à vos affaires matinales. A bientôt.
Sans attendre une réposne de la part de la directrice la nouvelle professeur se dirigea vers la fenêtre pour les ouvrir et contempler l'aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   Dim 22 Oct - 18:37

Eléanore Desomeubaie regarda la professeur de botanique se diriger vers une des fenêtres et l'ouvrir.
*Ai-je fait le bon choix? Elle n'est pas méchante... mais sa gaité m'est quasiment insupportable. Pourquoi certaines personnes ont besoin de se faire remarquer par une joie sur-exprimée?...* se demanda-t-elle, avant de se retourner, d'ouvrir la porte des appartements de Melle Gawinawski et de disparaître dans le couloir sombre tout en pensant à toutes les choses importantes qu'il lui restait à faire et en prenant Sucube, qui attendait patiemment devant la porte de l'appartement, dans ses bras...

[Sujet vérouillé!]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
A 5h00 du matin, 10 degrés, temps pluvieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un matin pluvieux... rime avec ennuyeux...[Libre]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IESMP :: Rez de chaussée et cour :: Hall-
Sauter vers: