PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Lun 21 Aoû - 19:49

[Vous l'attendiez tous... alors la voilà : chers membres, bienvenue pour l'inauguration ! >< youhouhou!! ]

[Quelques rappels rapides :

Afin que l'événement organisé par vos administrateurs adorés (XD) pour vous distraire se passe dans d'agréables conditions, nous souhaitons vous rappeler quelques petites choses :
- Seuls les membres dont la fiche de présentation a été validée par un administrateur (Eléanore Desomeubaie ou Anika Bensson) peuvent jouer...
- ... cependant, si les membres concernés par cette "exclusion" finissent leur fiche et qu'elle est validée avant la fin des festivités, ils pourront nous rejoindre en cours !
- Durant la durée de l'inauguration, il ne vous est pas interdit -bien au contraire- de créer de nouveaux topics complétements indépendants de cet événement ou de continuer à jouer dans d'anciens topics.
- Pour l'occasion, les PNJ (Personnages Non Joués) sont autorisés. (Petite explication : Les PNJ sont des personnages que vosu pouvez insérer dans vos posts. Par exemple, durant le bal, votre personnage pourra se faire bousculer par un invité. Celui-ci est un PNJ : vous pouvez le faire réagir, mais vous n'êtes pas obligés de lui créer un compte spécial !) Les PNJ nous seront utiles pour la suite des festivités... mais nous vous en reparlerons !
- Enfin, je tiens à souligner que cet événement est le premier du genre sur ce forum. C'est aussi la première fois que tous les personnages du forum pourront jouer ensemble. Pensez-y lorsque vous écrirez vos messages et essayez de donner le meilleur de vous-même, tant au niveau grammatical (ORTHOGRAPHE!!!!) qu'au niveau du jeu...

Merci de votre intention... et bon jeu !

Anika Bensson et Eléanore Desomeubaie.

PS: Durant l'inauguration, il se peut que nous fassions à nouveau des points de ce type, même s'ils seront sûrement plus courts.
]

~ ¤ ~


Dès l'entrée du parc, un grand panneau attendait les convives :

Sur le panneau, il y a écrit:
Chers amis,
Bienvenue. Partez à la recherche du lieu où commencera l'inauguration en suivant les flèches rouges.
Bonne chance !

Un jeu de piste? Non, les petits panneaux en forme de flèches peints en rouge n'étaient pas difficile à dénicher. Cependant, le chemin a emprunter était assez long. Tout d'abord, les hôtes de l'école secondaire de magie durent suivre un petit chemin qui suivait l'orée de la forêt. Ensuite, la route longea l'immense terrain de quidditch, fierté de l'école. Puis les flèches s'arrêtèrent : les convives étaient arrivés à destination, entre le kioske à musique et le verger, non loin de cette étrange bâche blanche qui trônait au milieu d'une étendue d'herbe.

Des chaises recouvertes de cuir mordoré avaient été placées en rangées étroites devant une estrade en bois verni sur laquelle on pouvait observer un enchevêtrement de bandes de velours rouge, formant une sorte de toit recouvrant la scène. Sur cette dernière, quelques trônes de bois -puisqu'on ne pouvait les décrire autrement...- finement sculptés prenaient place derrière un pupitre de verre poli. Mais quelque chose, parmi ces richesses, attirait le regard. En effet, une épaisse fumée rose pâle se déplaçait, telle une nappe de brouillard, autour de l'estrade. Cette fumée, aux odeurs printannières, s'échappait en fait de deux jarres en terres cuites, qui se trouvaient de part et d'autre du pupitre.

Et alors que le soleil du faux-ciel du parc pointait ses premiers rayons à l'horizon, les invités découvrirent, à l'entrée de chaque rangée de chaise, une table sur laquelle étaient déposés un petit vase en verre et un paquet de parchemins. Ceux qui prirent le temps de les lire prirent connaissance d'un message pour le moins étrange.


Sur les parchemins, il y a écrit:
Chers convives,

Merci d'avoir répondu à mon invitation. Comme vous le savez, aujourd'hui, nous inaugurons notre institut, école supérieure de magie réservée aux jeunes du CEM.

Mais je ne vais pas vous faire un discours avant le discours... Et je préfère vous conseiller de vous munir des bouchons à oreilles de couleur que vous trouverez dans les vases, de les enfiler -il ne vous gênerons aucunement dans vos discussion avec vos voisins mais vous seront très utiles pour le début de cette journée-, puis d'aller vous installer confortablement dans les fauteuils sur lesquels sont gravés vos noms.

Encore une fois, je vous remercie.

Eléanore Desomeubaie,
Directrice de l'IESMP,
Représentante du ministère de la magie français au CEM.

Un bien étrange message... qui laissait planer le mystère sur l'utilisation des fameux bouchons à oreilles (de couleur? il semblait pourtant être gris, noirs et marrons...). Toujours était-il que Melle Desomeubaie, la "femme-fantôme", comme elle était appelée dans les sphères politiques, ne laissait plus à ses invités qu'à exécuter sa volonté...

[A présent, à vous de jouer!!! Amoureux]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Daji Aki
Invité



MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Lun 21 Aoû - 23:10

Daji avait été réveillé par les cris d’excitation des filles de son dortoir tôt ce matin. Trop tôt pour elle. Elle se leva de mauvaise humeur, s’habillant en vitesse pour filer aux cuisines et avaler un délicieux petit déjeuner dont l’école avait le secret. Elle oublia sa colère quand elle marcha l'herbe encore mouillée. Elle était une des premières à suivre les flèches rouges pour atteindre la destination. Ses pas se ralentirent quand elle passa devant le terrain de quidditch. Elle avait hâte de commencer l’entraînement. Puis l'élève continua son chemin pendant que les premiers rayons de soleil apparaissaient. Elle atteint la dernière flèche et vit les rangées de chaises. Elle s’approcha du premier bocal et relu deux fois le message, prenant la bizarrerie des mots pour une blague. Elle prit finalement une paire de bouchons d’oreilles marron, pas très convaincue. Elle les mit pendant que d’autres personnes arrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Alexandreï
Elève de premier semestre
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 27
¤ Localisation ¤ : IESMP
¤ Niveau ¤ : Elève de premier semestre
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Mar 22 Aoû - 15:10

Après quelques jours passés à l'Institut, l'inauguration de celui-ci arrivait enfin. L'évènement avait suscité une telle impatience chez les élèves qu'on n'entendait plus parler que de ça. Camille, lui, ne voyait pas ce qu'il y avait de si extraordinaire. Il y allait avoir des invités, et alors ? Il avait vécu dans le château de ses parents jusque là, où ils organisaient des réceptions tous les mois, alors les invités, il connaissait ... Il se leva à l'heure habituelle, et prit un peu de temps à se préparer. De toute façon, il ne comptait pas déjeuner, il n'était pas pressé.

Les élèves devaient se rendre dans le parc -qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de visiter- et c'est donc ce qu'il fit. Camille fut étonné lorsqu'il passa une porte pour entrer sans aucun doute dans une nouvelle pièce ... et se retrouva face à une grande étendue de verdure. Il n'y avait pas de plafond, tout ce qui faisait encore croire qu'il s'agissait d'une pièce était la porte qu'il venait de franchir. Le jeune homme avisa rapidement un panneau. Il fallait suivre les flèches rouges ? "Partez à la recherche ..." On aurait dit un jeu.

Heureusement, il n'eut pas de mal à trouver les fameuses flèches, et arriva enfin devant une estrade sur laquelle on apercevait plusieurs chaises derrière un pupitre. La directrice, peut-être quelques professeurs, se tiendraient sans doute là. Quant aux élèves, on leur avait réservé des sièges devant l'estrade ... Camille lut rapidement le petit mot laissé par la directrice au bout de chaque rangée de sièges. Des bouchons à oreille ? Pour quoi faire ? Néanmoins, il en prit, comme tout le monde, et alla s'asseoir sur le siège à son nom.

Et maintenant ? Il devait attendre. Pour faire passer le temps, il décida d'adresser la parole à quelqu'un, ce qui lui permettrait également de vérifier si ce que la directrice disait sur les bouchons à oreille était vrai. Camille remarqua une jeune fille aux cheveux noirs, assez courts, et aux yeux gris, qui était assise non loin. Il fit donc un petit sourire et prit la parole après lui avoir fait remarquer sa présence :


- J'ai l'impression que tu restes à l'écart de l'excitation générale ... Cela dit, je ne vois pas pourquoi ils sont tous si impatients. Qu'est-ce que ça a de si extraordinaire, l'inauguration d'une école ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-rpg.forumactif.com
Victoire
Invité



MessageSujet: inauguration   Mar 22 Aoû - 19:11

Ce matin la, la jeune fille fut réveiller brusquement par des cris des filles du dortoire.

*hummm, quel est se vacarme ? grrr * pensa t'elle.

Alors la jeune Vascorvich s'assi dificilemen au bord de son lit, se frotta les yeux et apercu que toutes les filles se dépécher a se préparer.
Victoire se leva, fit son lit puis se dirigeat vers son amoire, se regarda devent la glasse.

et poussa un cri:

*ah, la tete que j'ai pfff *

Ensuite elle ouvrit la grosse porte porte noir et or de son amoire et en sorti une jupe noir qui lui ariver jusqu'aux genoux avec de la petite dentelle au bout, puis elle pris un corsert noir a lacets rouge, pris ses mis bas noir et blanc et enfilla ses docs(chaussures) de couleur violet foncées.
elle se précipita ensuite vers la porte du dortoire , l'ouvrit, dévala les escaliers en courant.
Une fois la jeune sorciere ariver dans le hall elle vit une grande afiche ou il y avait marquer en gros en rouge " venez assistez à l'inauguration de l'iesmp en suivant les fléches rouge sur le sol."

*l'inauguration ? oula j'était pas au courant ou alor si je l'était mais j'ai du oublier comme d'ab pff j'en n'ai mare de tout oublier * dit t'elle en apercevant la premiere flache rouge qui indiquai la direction du parc.

Victoire suivi alor les petites fleches rouge et commenca a aprecevoir au loin deja des éleves qui commencaient a s'installer dans des gradins.
Elle pressa alors le pas et une fois ariver, elle apercut la directrice qui avait toujour son abominable sourire énigmatique.

*elle à toujours cet horible sourire sur le visage, un jour elle va rester comme sa * pensa la jeune fille en laissant un petit rire etouffé, commencant a monter dans les gradins.

Victoire alla s'asoir mais elle vi que sur la place il y avait marquer cassandre deborich. Elle compri alors que les places n'était pas mise au hasard et qu'il ne fallait pas s'assoir n'importe ou. C'est alors qu'elle apercut daji, une fille de son dortoire et elle lui avait deja adresser la parole.

La jeune sorciere se dirigeat alor vers daji et lui dit avec un sourire:

salut !! comment tu vas ?

Victoire vit alors son nom marké juste a coté de daji, alors elle s'assi.
Revenir en haut Aller en bas
Daji Aki
Invité



MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Mar 22 Aoû - 20:31

Daji avait finit de mettre ses bouchons, et s’était à présent assise sur la chaise à son nom. Elle regardait le ciel, toujours surprise par le réalisme de ce parc. N’importe qui se serait cru dehors dans la nature s’il ne fallait pas passer par la porte. Elle se battait pour ne pas s’endormir quand elle entendit quelqu’un parlait. Elle se retourna et se rendit que c’était à elle qu’on s’adressait. Elle regarda son interlocuteur. Les bouchons ne la gênait pas le moins du monde, elle l'entendait comme normale. Un mystère de plus sur l'utilité de ces bouchons.

"A l’écart ? J’essaye juste d’émerger. Je n’aime pas les réveils forcés."

Puis elle regarda autour d’elle. Effectivement, l’excitation avait quitté les dortoirs et certains élèves sautillaient sur place en attendant la suite du programme.

"L’inauguration, c’est le début de l’année, des cours, et des devoirs. Ils sont peut être heureux à l’idée qu’ils vont s’améliorer en magie ? Ou bien, c’est juste le plaisir à une fête."

Elle n’attendait pas vraiment de réponse. Elle avait juste sortit ça pour qu’il est une réponse. Mais son cerveau était encore trop endormi pour sortir quelque chose de clair. Remarquant qu’elle ne connaissait pas son prénom, elle lui demanda :

"Je m’appelle Daji et toi ?"

En attendant sa réponse, elle reconnue Victoire qui s’avançait vers elle. La jeune fille lui répondit positivement et une fois qu’elle fut assise, lui posa la même question.
Revenir en haut Aller en bas
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Mar 22 Aoû - 20:46

[Message HJ de Eléanore Desomeubaie :
Merci à tous les trois pour avoir posté si rapidement. Cela fait plaisir de voir que des gens s'intéresse à cet événement.

Cependant, j'ai quelques petites choses à rappeler (surtout à Victoire [Ne crois pas que je m'acharne sur toi... Arg... O.o ], à qui ce message s'adresse tout particulièrement!) :
1. Attention à l'orthographe (utilisez Word!)
2. Si vous avez bien lu, l'inauguration débute dans le parc... et le panneau est placé à l'entrée de celui-ci et les flèches se trouvent sur les chemins du parc.
3. Eléanore Desomeubaie n'est pas encore présente sur place (ai-je donné cette information?).
4. Pour s'assoir, les élèves disposent de chaises, et non de gradins... (mais ce n'est pas le plus grave...)
...
Aussi, je vous demande (ou plutôt, je te demande, Victoire,... puisque c'est toi qui a fait le plus d'erreurs) de faire très attention à ce que vous écrivez. (Si vous remarquez une erreur dans vos messages, vous pouvez les éditer, tant que cela n'a pas de répercussion sur le jeu.)

Voilà, je crois que j'ai tout dit à propos de mes petites remarques... Alors je vous laisse un peu jouer, sauf si j'ai encore quelques petites rematrques.

Eléanore.

PS: Encore une petite chose... J'ai remarqué que tu (Daji) avais tendance à oublier des mots dans tes messages...^^*
PPS: Enfin, ... Si des professeurs passent et veulent jouer, je tiens à leur signaler qu'une rangée de fauteuils leur a été réservée... (ne soyez pas induits en erreur par les écrits de Camille, qui pense que la place des professeurs est sur l'estrade...)
PPPS: Pour tout renseignements anexes (questions, remarques ou autres), n'hésitez pas à me poser des questions par MP! (Plus à moi qu'à Anika car c'est moi qui, de part le rôle de directrice de mon personnage, aie pris en charge l'organisation de l'inauguration.)]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Abygaelle Black
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
¤ Localisation ¤ : sur mon balai ou avec mes coéquipiers de l'équipes nationale d'Irlande
¤ Niveau ¤ : prof de vol
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 17 Sep - 21:09

hj:je sais aps si j'ai le droit de poster vu que personne a repondu a mon arriver mais voila!!!si il faut je suprimerai mon post.

Aby avait vu en se levant le matin très tôt pour faire un petit tour sur le terrain de quidditch que beaucoup d’élèves courait dans tout les sens,l’un d’eux la prévint non sans la regarder avec admiration vu sa place dans l’équipe nationale d’Irlande qu’il y avait une inauguration. Elle c’était donc dépêcher d’enfiler sa robe de quidditch et de courir dehors pour une fois sans son balai dans les mains qui ne la quittait habituellement pas. S’arrêtant plusieurs fois au passage pour signer de bon cœur quelques autographes a des élèves elle finit par arriver dans le parc elle continua sans courir s’arrêtant au passage devant le terrain de quidditch elle finit par arriver la ou il fallait,elle fit un petit signe au élèves présent avec un petit sourire humble malgré sa célébrité dans le monde du quidditch. Aby ne s’était jamais prit la tête par rapport a sa place importante en tant que batteuse mondialement connu. Son nom black était broder en couleur or dans le dos de sa robe verte. Elle finit par se lever et aller voir quelques élèves

« heu…excuser moi,je viens d’arriver,je suis votre prof de vol et je ne sais pas vraiment ce qui se passe!je suis un peu perdu quoi! »

Depuis son arriver elle n’avait fait que courir partout elle avait réaliser son rêve volait au sommet de la tour Eiffel sans se faire attraper ,puis elle avait étais a notre dame.

« Est-ce qu’un de vous connaît bien Paris j’aimerai bien visiter! »

Elle sourit et s’asseoir sur un petit siège a cotés des élèves avant de se rendre compte que des fauteuils l’attendait en face,elle regarda les chaises puis les fauteuils.

« Je crois que je dois m’asseoir la bas non? »

Elle se sentait plus que ridicule,mondialement connu et si tête en l’air mais du moment qu’elle défendait son équipe tout allait bien enfin elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Alexandreï
Elève de premier semestre
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 27
¤ Localisation ¤ : IESMP
¤ Niveau ¤ : Elève de premier semestre
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 17 Sep - 22:54

[Allez, j'ai trouvé du temps, j'vais essayer de rester actif mais je peux rien promettre Wink]

La jeune fille lui répondit qu'elle n'était pas à l'écart de l'agitation, comme il l'avait supposé, mais qu'elle n'était simplement pas encore bien réveillée. Camille fit un petit sourire puis écouta l'explication que proposait sa condisciple à l'excitation générale. Le début des cours ? Tout de même, c'était un peu exagéré. Bien sûr, les élèves qui venaient à l'IESMP y venaient de leur plein gré, pour étudier, mais de là à être pressé que les cours commencent ? Il restait sceptique. Elle se présenta sous le nom (ou plutôt le prénom) de Daji, et lui demanda le sien en retour. Il répondit donc :

- Je m'appelle Camille. La plupart des gens trouvent ça bizarre, mais c'est un prénom mixte, même s'il est plus souvent donné aux filles ...

Il espérait que les élèves de l'IESMP étaient un peu plus matures que ceux de Beauxbâtons. Il en avait assez des moqueries stupides sur son prénom ... et c'était d'une gaminerie de se moquer du nom de quelqu'un ! A peine avait-il répondu à Daji qu'une autre élève s'approcha d'eux et la salua. Les deux filles semblaient se connaître, d'ailleurs ... La dernière arrivée avait totalement ignoré Camille. Celui-ci haussa les sourcils et fit remarquer sa présence :

- Bonjour, fit-il presque sèchement.

Peu après, une jeune femme arriva à son tour. Tout d'abord, Camille crut qu'il s'agissait d'une élève, elle était assez jeune tout de même ... Surtout qu'elle était petite de taille. Mais elle s'adressa à eux en commençant par dire qu'elle était professeur de vol. Ah, vraiment ? Elle aurait pu au moins s'habiller correctement ...


- Si vous aviez lu ce qui était écrit sur les multiples panneaux d'information de l'Institut, vous sauriez qu'il s'agit du jour de l'inauguration, qui est donc un jour assez important. De plus, le président du CEM étant présent, les professeurs devraient donner la meilleure image d'eux possible, ajouta-t-il en observant le professeur de haut en bas.

Il marqua une pause. Il trouvait ce professeur idiot. Tout était indiqué !

- Et si vous étiez ne serait-ce qu'un peu observatrice, vous auriez remarqué que les places sont réservées, il y a des noms sur chaque siège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-rpg.forumactif.com
Abygaelle Black
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
¤ Localisation ¤ : sur mon balai ou avec mes coéquipiers de l'équipes nationale d'Irlande
¤ Niveau ¤ : prof de vol
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Lun 18 Sep - 19:00

Aby haussa un sourcil et redressa ses épaules

« Je suis parfaitement bien habiller!!et si vous aviez un peu suivi la coupe du monde de quidditch vous auriez remarquer que la seule femme et la batteuse de l’équipe d’Irlande et celle qui a gagner la coupe par la même occasion c’est moi!!Et je vous prie de m’excusé d’avoir oser mettre ma robe de quidditch!!Vraiment je suis navrer! E t encore désoler de n’être arriver que ce matin et de n’avoir eu le temps de me changer pour mettre une tenue convenable! Et je suis désolé croyiez le de n‘être assez intelligente que pour taper dans tes cognards après tout je suis sure que tu en sais beaucoup plus que moi dans tout les domaines mais j‘attend de te voir sur un balai devant moi!»

Elle se leva et se dirigea vers les fauteuils dans le quels elle s’assit,elle regarda Camille un garçon un peu insolent si elle l’avait en cour elle lui en ferai baver pour avoir étais aussi peu gentil avec son professeur

*Il y en a vraiment qui ne manque pas d’air*

Cet élèves ne lui plaisait pas trop et elle lui ferait comprendre pas en le prenant comme souffre douleur ce serait vraiment trop méchant sur ce point de vue la mais elle trouverais une punition adapté a son insolence. Elle regarda autour d’elle pour voir si d’autre professeur arriver, être la seule prof ne lui plaisait pas mais elle ne comptait pas se laissait marcher sur les pieds comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Smi
Invité



MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Sam 23 Sep - 23:05

[Hj : Navré du retard et de l'absence Embarassed]

Si un jour vous avez le malheur de demander au présent professeur de Défense contre les forces du mal de ce qu'il pense de l'IESMP, la seule réponse qu'il lui traverserait l'esprit se résumerait en un mot : bizarre. Néanmoins, il riposterait plutôt par un changement de conversation plutôt que de répondre honnêtement, il avait tout de même besoin de ce travail, et l'aimait par-dessus le marché. Comparé à la Directrice de l'Institut, Liam Smith faisait assez tâche, tout en ayant un point commun question bizarrie, quoi que lui ne ressemblait pas à un cadavre... Enfin bref, en temps que professeur, le jeune homme avait comme devoir de participer à une inauguration...
Une inauguration, il n'avait pas pu en croire ses oreilles -ou plutôt ses yeux vu qu'il avait reçu l'invitation sur papier-. Pourquoi faire une inauguration ? A quoi ça servirait ? Même lui, qui était enseignant, ne savait pas du tout quel rôle il avait à jouer dans cette cérémonie. Si la Directrice lui dirait que c'était pour peindre les murs en transparent, il serait à peine surpris...
L'idée de devoir affronter une foule d'élève ou même de quitter son bureau ne l'effrayait guère, au contraire, Liam avait dans le registre de ses qualités-défauts l'extravagance. Alors affronter une foule qu'il ne connaissait pas ne le dérangeait pas. C'était plutôt le fait de devoir se lever "tôt" et de devoir passer trois heures sur un banc à résister à l'attachante envie de faire un petit somme qui le rebutait...Enfin bref, il ne fallait pas se faire virer tout de même. Et se faire porter pâle n'arrangerait pas les choses. Résultat : autant affronter son calvaire.
C'est ainsi que tôt le matin Liam Smith se leva, les cheveux en bataille, comme à l'ordinaire, et qu'il ne prit même pas la peine d'essayer de coiffer. Cette action réussit serait qualifiée comme exploit ou perte de temps, et ça lui ferait un style comme ça...
Après avoir enfilé ses vêtements et avoir prit un peu trop de temps à trouver deux chaussettes de la même couleurs Rolling Eyes, le professeur sortit dehors, se faisant dès la minute même qu'il avait franchit la porte aussi imposante que sa propriétaire, accueillir par une brise. Il avait eu la vague impression de s'être fait accueillit par un sèche-cheveu à l'air glacée Rolling Eyes. Le professeur s'aventura et se trouva nez-à-nez avec une affiche écrite sans doute de la main d'Eléanore Desomeubaie.
En lisant le fameux papier, Liam ne put retenir une exclamation sans joie. Des flèches rouges, partir à la recherche de flèches rouges, dans un endroit comme celui-ci...En pleine forêt, des flèches rouges, c'était quoi ? Une chasse au trésor ? "Trouver toutes les flèches rouges pour arriver à l'inauguration et gagner un prix !" Liam soupira et baissa les yeux pour les remonter quelques instants plus tard vers l'affiche pour entrevoir le "Bonne chance!". C'était de l'ironie ou de la provocation à la fin ? "Bonne chance, et n'oubliez pas que si vous vous perdez et vous faites manger par une horde de créatures magiques, peut-être que je vous caserais dans mon emploie du temps ultra-chargé pour venir à votre enterrement." Quoi que le fait de se faire dévorer par une horde de créatures magiques n'effrayait toujours pas Liam, il était professeur de Défense contre les Forces du Mal après tout, les sortilèges adéquats pour ce genre de situation étaient son rayon. Mais bon, le fait de chercher des flèches rouges normalement faciles à repérer et d'affonter ensuite une foule pour s'ennuyer à mourrir ne l'enchantait toujours pas.
Prenant son courage à deux mains, Liam partit à la recherche de flèches rouges, en pensant soporifiquement à son futur proche. Satanées flèches rouges, où est-ce qu'elles sont cachées ces diaboliques flèches rouges ? C'était pourtant simple, la première était rouge pétante, légèrement cabossée mais très visible, à la droite du professeur. Mais allez trouver une flèche rouge quand vous ne percevez déjà pas le rouge Rolling Eyes. On aurait dit un mauvais jeu de "Trouver Charlie".
Pensant à l'adorable et sensationelle journée qu'il allait passer, Liam tourna la tête et vit la forme d'un objet qui pouvait être une flèche...Se rassurant en pensant qu'il n'en restait plus que quelques unes, le professeur s'aventura dans la forêt...
Quelques temps plus tard, Liam Smith arriva enfin à l'inauguration, il s'était davantage fier aux bruits que la cérémonie occasionée qu'aux flèches rouges Smile. Se trouvant de nouveau nez-à-nez avec un nouveau message, le professeur se mit à le lire à ses risques et périls. Des bouchons oreilles ?! Il avait réellement bien lu ? Des bouchons-oreilles ! Mais où le monde va-t-il ?! Des bouchons-oreilles dans une cérémonie, et attention ! Ces fameux bouchons oreilles n'auraient aucune contraintes pour parler aux autres. C'était quoi ? Des bouchons-oreilles anodins ? Liam plongea sa main dans le bol, sans faire attention au couleurs, il voyait que certaines nuances, et si on lui avait dit que les bouchons étaient verts jaunes et rouges, il l'aurait cru...
Extrayant du plat une paire de bouchons-oreilles noirs, Liam releva les yeux vers le papier et ne put s'empêcher de marmonner pour lui-même, comme il l'avait fait dans la forêt quand il était énervé de ne pas trouver de flèches :


-Semble de voir ce que y'aura après...

Liam regarda la foule, à la recherche d'un fantôme, mais ne trouva pas la Directrice...Bah, tant mieux pour lui Rolling Eyes. Elle était un peu bizarre la Directrice, et ces messages en étaient des preuves vivantes...Dire qu'il aurait pu aller chez lui pour quelques temps au lieu de chercher des flèches rouges et admirer des bouchons-oreilles -qui ne boucheraient même pas les oreilles si on pourrait entendre les autres...-.Quoi que peut-être que la Directrice les avaient ensorcelés ? On pouvait s'attendre à tout avec cette femme...Liam rangea son "prix pour les flèches rouges" dans sa poche, hésitant à les mettre pour son hypothèse d'ensorcelement et aussi pour le moment auquel les personnes présentes devraient s'en "vêtirent".
Liam soupira de nouveau, dans quelle galère il s'était plongée ? Il n'aurait pas pu devenir pompier à la place ? Un valeureux soldat du feu qui crame dans les flammes quelques années plus tard ? Ca aurait été trop banale ? Déjà que son père était pompier, c'était sûr que ça faisait un peu cliché mais bon...Liam s'avança dans la foule, trouva un siège à son nom, près d'une femme vêtue d'une tenue de Quidditch, - finalement, c'était la tradition d'être bizarre ici...- et s'assit, trop fatiguée pour saluer la dame ou même lui adresser un regard, en fait, il se contenta simplement d'étouffer un baîllement derrière sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 24 Sep - 18:33

[ Holé!!
Et bien!! Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu es en forme Liam! Bon retour!

Je tiens à signaler que je compte mettre à profit cette fin de septembre pour préparer la suite des événements... (autant dire que vous l'aurez avant le premier octobre...) Tenez-vous prêts à enfiler vos bouchons à oreilles... Et merci de participer! Amoureux ]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Abygaelle Black
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
¤ Localisation ¤ : sur mon balai ou avec mes coéquipiers de l'équipes nationale d'Irlande
¤ Niveau ¤ : prof de vol
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 24 Sep - 20:24

Aby observa l’homme qui c’était assis a cotés d’elle,en le voyant réprimer son bâillement elle eu l’impression de se voir quelques année plus tôt sur les sièges de poudlard face au prof d’histoire de la magie. Le seul cour ou elle écouter de toute façon c’était en quidditch,elle sourit et finit par engager la conversation.

« Bonjour,je suis Abygaelle Black,professeur de vol et batteuse de l’équipe nationale d’Irlande. Et vous vous êtes »

En l’observant elle s’amusa a imaginer l’homme sur un balai exercice qu’elle faisait souvent,elle passait le temps comme ça, comme elle il était pas coiffer un style qui donne l’air de juste descendre de son balai,elle sourit chez elle c’était la plupart du temps vrai. Des yeux plutôt perçant un air d’attrapeur dans ce cas la,elle le regarda de haut en bas mais elle ne vit pas a quel poste il aurait pu jouer,mais en même temps qui aurait dit en la voyant qu’elle était batteuse? Personne ou plutôt pas grand monde.
Elle attendit sa réponse en silence puis elle vérifia sa montre,ses coéquipier était sûrement en train de s’entraîner de bon matin elle les rejoindrait les prochains jour et les prochains soir,faire partie de l’équipe nationale d’Irlande et avoir gagner le coupe du monde demander beaucoup de sacrifices comme une alimentation équilibrer chose qu’elle n’avait jamais fait!Elle était de nature plutôt gourmande et son capitaine avait fait en sorte de fouiller ses bagages pour ne pas qu’elle mange de chocolats ou des choses qu’elle ne devait pas pendant son voyages,elle soupira donc en voyant deux élèves se partager des dragées surprise de bertie crochue.

« Vous êtes prof de quoi, vous ? Excusez ma curiosité si je vous embête dites me le et je m’arêterai évidemment! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Sam 30 Sep - 18:36

[Voici le message suivant. A partir de maintenant, les messages se suivront au rythme de une à deux semaines d'intervalle... Mais cela ne vous empêche pas de faire réagir votre personnage... ou alors de chuchoter avec votre voisin!]

Soudain, alors que les invités discutaient entre eux, une voix monotone très reconnaissable pour tous ceux qui l'avaient déjà entendue une fois -celle de la directrice de l'IESMP- se fit entendre sas que personne n'apparaisse sur scène.
"Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous vous prions de bien placer vos bouchons à oreilles. La direction de l'IESMP décline toute responsabilité en cas d'accident. Merci de votre compréhension."

Quelques secondes plus tard, les fumées qui sortaient des pots en terre cuite placés sur l'estrade s'intensifiaient. Un épais brouillard enveloppa les invités : élèves, professeurs, journalistes, représentants au CEM ou 'simples' intellectuels se retrouvèrent dans un monde de couleur rose pâle, ne distinguant même plus leurs voisins. Alors que le silence se faisait, un léger chant, magnifique bien que très doux, s'éleva. C'était un chant clair, cristallin... mais qui, à certaines conssonances, ressemblait plus à un sifflement.
Tout d'abord la voix -mais était-ce bien une personne pour chanter ainsi?- se fit très douce et un peu timide, comme si elle ne voulait pas brusquer les invités. Puis peu à peu, tandis que la fumée commençait à se dissiper, le chant augmenta en volume. Ce fut lorsqu'il sembla assez imposant qu'un violon l'accompagna, tandis que la 'voix' effectuait des prouesses musicale, passant du grave à l'aigu en une fraction de seconde. Si elle n'avait eu cette marque significative, ce sifflement, on aurait pu croire que cette voix était à peu près normale. Mais ce signe distinctif, ainsi que les prouesses vocales qu'elle entreprenait, la faisait quelques fois passer par des tonalités proches de celles de la flûte traversière, envoutantes et variées.
Une douce brise évacua ce qui restait de fumée sur la scène et enfin les spectateurs eurent tout à loisir d'observer la 'voix' et le violoniste. Ce dernier était parfaitement humain et se tenait sur la droite de la scène, en costume noir. Mais cette voix, ce timbre si spécial qui venait du milieu de la scène... était celui d'un oiseau! En effet, un magnifique oiseau au plumage tirant du bleu émeraude au vert tendre se tenait sur un perchoir au milieu de la scène, juste devant le pupitre. Il était vraiment magnifique, et ses yeux noirs reflettaient les sentiments qu'il faisait passer dans son chant.
Un chant qui dura encore une dizaine de minutes. L'oiseau ne se tut pas d'un seul coup. Ce fut plutôt une redescente lente et douce vers le silence. Puis, lorsque le chant ne fut plus qu'un souffle, l'oiseau s'arrêta.

L'artiste baissa la tête et ouvrit ses ailes d'un bleu métalique. Alors que quelques applaudissements se faisaient entendre, tous le monde se fit d'un coup silencieux. L'oiseau venait de s'envoler. Il rasa les invités de près puis disparut dans la forêt.

Lorsque les invités se retournèrent à nouveau vers l'estrade, mademoiselle Eléanore Desomeubaie trônait derrière le pupitre. On peut dire qu'elle trônait, car elle ressemblait réellement à la reine de l'IESMP attendant de s'adresser à son peuple. La directrice de l'institut affilié au CEM avait porté une attention toute particulière à son élégance. En effet, elle portait une robe, de couleur marron foncé, qui semblait avoir été créée sous le siècle dernier. Elle était serrée sur le buste et découvrait la poitrine* blanche de la politique, réhaussée d'une pierre d'un noir aussi profond que celui des yeux de la jeune femme, maquillés de noir. La robe, à partir de la taille, devenait bouffante et tombait aux pieds de Melle Desomeubaie. Les cheveux de la jeune femme étaient coiffés à la mode ukrainienne : une tresse ramenée sur le devant**. Dans cette tresse avaient été piquée quelques fleurs blanches, qui apportaient un magnifique contraste avec les cheveux noirs brillants d'Eléanore et se référaient à la couleur de sa peau. Elle resplendissait vraiment, même si sa beauté était celle d'une morte.

Elle prit la parole, semblant à l'aise devant cette centaine de personne mais ne laissant paraître aucun sentiment, ni dans sa voix, ni dans son visage.

"Mes chers invités, encore bienvenue. Avant toutes choses, j'aimerai remercier monsieur Di Roca pour nous avoir si gentillement offert ce concert avec son Focifère."
Elle répetta sa phrase en anglais, en italien puis en allemand et en espagnol, puis regarda le violoniste qui, à côté d'elle, faisait 'pâle' mine... La directrice commença à applaudir.

~ ----- ~
* Rappelons que le mot poitrine désigne ici non pas les seins de Melle Desomeubaie mais son décoleté... (Il me semblait important qu'il n'y ait pas de confusion ici.)
** J'ai toujours été fasciné par cette coiffure, si joliment portée par l'ex-premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko. (~> son site officiel pour que vous sachiez à quoi elle ressemble...)

[Maintenant, faites réagir vos personnages!]
[Pour ceux qui me connaissent sur HPUnivers, ils sauront que mon rôle de professeur de soins aux créatures magiques (Arthur Smith) m'a aidé pour trouver l'idée du Focifère... Et pour Liam Smith, il reconnaîtra la tresse ukrainienne de Lioudmila, il y a très longtemps sur Poudlard Interractif...]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: (légèrement) en retard   Sam 30 Sep - 22:59

Lorsque Diego sauta sur le lit en miaulant, Zafia ne put que s’en vouloir, elle n’était pas vraiment en avance. En effet elle avait beaucoup dormi, le décalage l’avait fatigué. Son chat bondit hors du lit en même temps qu’elle. Alors qu’il partit vers quelques trous de souris, la nouvelle professeur pris sa baguette et s’habilla en vitesse pour rejoindre le parc où se déroulait l’inauguration. Elle avait revêtu une jupe violette qui voltigeait jusqu’à mi-mollet et un haut avec un col en V orange et rouge. Elle avait prit sa cape noire et son chapeau trop grand pour elle. Enfin avec sa baguette parsema ces cheveux épais d’œillets pourpres. Malheureusement elle se rendit un étage trop bas et tourna en rond dans le château jusqu’à qu’un elfe lui indique gentiment le chemin.

Elle poussa la porte du parc et ne pu qu’admirer la quantité de plantes qui s’étalaient sous ses yeux, de nombreuses plantes moldues revisitées par des sorts côtoyaient des espèces plus communes au monde sorcier. Elle suivit les flèches sans trop réfléchir et la tête tournée vers les arbres elle bouscula un très grand homme avec un appareil photo.
* Un journaliste sans doute aussi en retard que moi * pensa-t-elle.
-Excusez-moi.
Il maugréa quelques mots et s’enfuit à grands pas vers la direction qu’indiquaient les flèches. Sans doute que les ondes sonores s’étaient évanouies dès la sortie de sa bouche. Zafia se rendit compte qu’elle était vraiment en retard lorsqu’elle entendit la rumeur de la foule.

Elle courut à travers le parc jusqu’au lieu où se déroulait l’inauguration. Là-bas elle vit des rangées de chaises et les petits vases. Une jeune femme qui avait vu la retardataire lui indiqua les petits vases. Zafia prit un parchemin et survola d’un œil, de l’autre elle regarda toute l’assemblé réunit.
* Je suis vraiment irrécupérable impossible d’être un jour à l’heure, il faut que je fasse quelque chose avant que cette manie devienne vraiment incorrigible. Peu de gens m’ont vue arriver en retard ils sont tous absorbés par leurs discutions. *Elle se rappela le premier jour de son arrivée *J’espère qu’elle sera plus cordiale*. Elle souria à la jeune femme et mit des « bouchons d’oreilles ». Enfin elle chercha parmi les rangs sa place, c'est alors que la fumée apparue et s'éleva en volutes jusqu'au ciel. Le plafond devint rose puis lorsqu'une légère brise arriva d'on ne sait où je ciel repris sa couleur habituelle. Ebloui par la pureté du chant Zafia oublia pendant un instant qu'elle était debout en plein mileu d'une foule.LOrsque le duo musical pris fin, Zafia avait enfin trouvé sa chaise et dans un soupir de soulagement s’assit sur le cuir froid.
Quand la directrice apparu Zafia se rappela les premiers jours de sa venue et ce demanda si la directrice sera alors de meilleur humeur.Enfin prise dans l'enthousiasme de l'assemblée elle applaudit doucement, histoire de ne pas trop se faire remarquer.


[edit: je ne savais pas que les forcifère rendaient fous, j'ai un peu réaménagé mon texte car au paravent j'arrivais pendant que l'oiseau chantait Arg... O.o ]


Dernière édition par le Dim 1 Oct - 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Alexandreï
Elève de premier semestre
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 27
¤ Localisation ¤ : IESMP
¤ Niveau ¤ : Elève de premier semestre
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 1 Oct - 21:45

Le professeur réagit aussitôt, répliquant qu'elle était parfaitement habillée. Camille ne put faire qu'une mouse dubitative car elle continua sur sa lancée sans attendre. La coupe du monde de Quidditch ? Et alors ? Quel était le problème s'il ne l'avait pas suivie ? Tout le monde ne peut pas être fan de Quidditch ... et même s'il l'avait fait, il aurait supporté l'équipe de France, alors il n'avait absolument rien à faire qu'elle fasse partie de l'équipe d'Irlande. Il faillit répondre que leurs mascottes étaient ridicules, mais elle ne lui en laissa pas le temps, encore une fois. Une fois sa tirade terminée, elle s'éloigna à grands pas. Camille la suivit des yeux, un sourcil haussé, puis déclara, à la fois pour lui-même et pour les deux filles qui étaient assises non loin et avec qui il avait débuté une conversation :

- Ridicule ... Qu'est-ce que le Quidditch et la coupe du monde ont à voir avec le fait de s'habiller correctement et de s'informer de ce qui se passe dans l'institut ?

Il haussa les épaules. Il n'allait pas lui courir après pour lui répondre, si elle était partie, c'était qu'elle considérait qu'il pouvait répondre quelque chose de gênant pour elle. Il en était persuadé. Tant pis pour elle, et tant pis pour les cours de vol ...
Il venait de se tourner vers Daji Akise et s'apprêtait à dire quelque chose lorsqu'une voix prit la parole. Par contre, Camille n'aurait su dire d'où elle venait exactement. Elle leur conseillait de bien mettre les bouchons dans leurs oreilles. Ah, ça allait enfin commencer ! Alors qu'il pensait voir quelque chose apparaître sur la scène, un brouillard rose pâle enveloppa soudain tous les présents. Camille ne voyait plus rien de ce qui se passait, mais il entendait parfaitement ... une sorte de chant, très beau, mais assez étrange. Il n'était pas sûr que ce soit la voix d'un humain - ou d'une humaine. Un violon s'ajouta ensuite, puis le brouillard se leva ...


*Un Focifère !*

En effet, à côté du violoniste se tenait sur la scène un oiseau aux plumes bleu vert que Camille avait reconnu. Il comprit pourquoi on leur demandait de mettre des bouchons à oreille ... celui qui entendait le chant du Focifère risquait de devenir fou ! Le jeune homme apprécia la qualité des bouchons à oreille, qui leur permettait d'écouter le magnifique chant de l'oiseau sans en subir les conséquences. L'oiseau s'envola et passa juste au ras des invités. Camille le suivit des yeux jusqu'à qu'il ait disparu, puis se tourna à nouveau vers la scène pour s'apercevoir qu'une femme se tenait là, que Camille reconnut comme étant Eléanore Desomeubaie, directrice de l'IESMP, pour l'avoir déjà vue en photo dans un journal sorcier. Elle était si pâle qu'on aurait pu la croire morte ...

*Au moins, elle, elle a fait un effort vestimentaire ... pas comme l'autre stupide ...*

Mlle Desomeubaie remercia le violoniste et son Focifère, tout d'abord en français, puis en anglais ... et dans d'autres langues auxquelles Camille ne prêta pas attention. Lorsqu'elle eut terminé, elle applaudit et comme les autres, le jeune homme applaudit à son tour. L'inauguration commençait fort ! La directrice avait dû se donner du mal, et y penser bien longtemps à l'avance ... Camille avait hâte à présent de voir la suite des événements, lui qui était pourtant assez dubitatif au début.


Dernière édition par le Dim 11 Fév - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-rpg.forumactif.com
Juliette Saladin
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Lun 2 Oct - 14:52

Juliette était arrivée bien avant que ne commence le concert. Elle avait, comme tous les invités, suivi les petites flèches rouges jusqu'à parvenir près du kiosque à musique. Là, elle avait pris place sur l'une des chaises recouvertes de cuir, non loin de l'estrade, et, intriguée, avait observé le déplacement de la fumée rose au parfum chaleureux d'un oeil attentif. Vêtue pour l'occasion avec plus de faste encore que de coutume - l'annonce sur le panneau d'affichage ne précisait-elle pas clairement cet aspect de la cérémonie ? -, elle promenait ses longs doigts pâles dans la blancheur de sa robe corsetée aux dentelures légères, qui s'évasait à mi-jambes, donnant naissance à une courte traîne plus immaculée encore que la tenue qu'elle complétait. Peut-être était-ce du à l'excentricité élégante de sa tenue, ou encore à l'aura lunaire qu'elle dégageait, mais, dans les premiers temps de l'attente, personne n'avait pris place autour de Juliette. Elle ne sembla pas le remarquer et continua à observer la fumée mouvante jusqu'à ce que, faute de chaises libres, un homme au profil guindé et une femme qui ne l'était pas moins, arrivés à la dernière minute, ne consentent à s'asseoir de part et d'autre du professeur de culture générale. Laquelle leur adressa un signe de tête courtois avant de reporter son attention sur l'étrange fumée.
Après avoir écarté ses longs cheveux blond pâle pour introduire dans ses oreilles les bouchons ébène qu'elle avait choisis, elle avait écouté le chant du Focifère avec une délectation manifeste, admirant le plumage délicat de l'oiseau dès qu'il fut visible. La chanson ne lui sembla durer qu'un instant avant que le Forcifère ne s'envole, laissant place à Mademoiselle Desomeubaie, dont l'apparence remarquable éveilla plus d'intensité encore dans le regard de la jeune femme que lors de leur première rencontre. Pendant que la directrice de l'Institut entamait un discours d'usage, Juliette songea que l'apparition de la créature magique dans la cérémonie lui donnerait l'occasion d'un commentaire lors d'un prochain cours. Après tout, l'un des rares poètes d'origine magique ne consacrait-il pas l'une de ses plus célèbres métaphores à cet oiseau, dont la beauté du chant provoquait la folie chez quiconque voulait l'entendre sans précaution ?
Elle applaudit à l'exemple des autres invités puis, lorsque le soudain tumulte de mains entrechoquées se tut, elle reporta son regard sur le visage de la maîtresse de cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 8 Oct - 20:36

[Enfin le troisième message!^^ Apparition de nos invités exeptionnels!]

Après avoir reçu les applaudissements fournis des spectateurs, le violoniste -appelé M. Di Roca- se retira. Alors le calme se fit à nouveau et Eléanore Desomeubaie s'avança à nouveau vers le pupitre, heureuse de voir qu'une majorité des professeurs avait fait le déplacement. Elle dit :
"A présent, que l'inauguration commence."
La jeune femme au corps de mort sortit sa baguette et tapota le pupitre. Quelques étincelles blanches brillèrent autour de celui-ci et des lettres argentées s'inscrivirent : 'Inauguration de l'IESMP - 20 août 2006'. Puis la directrice reprit à nouveau la parole.
"Comme vous le savez, quelques personnes ont accepté mon invitation à discourir aujourd'hui. J'aimerai les appeler. Tout d'abord, Antonio Targhi, représentant de l'Italie au CEM à l'initiative du projet de l'IESMP."
Un vieil homme monta sur scène. Habillé d'une robe d'un bleu très foncé, il portait la barbe et possèdait une paire de lunettes en demi-lune.
"Puis Anabella Scifoni, écrivain et essayiste italo-hongroise dont tout le monde connaît le fameux Qu'est-ce qu'un socier européen? paru en 1996."
Une jeune femme en robe de soirée noire, à la peau bronzée et à la chevelure blonde alla s'assoir dans un des fauteuil de la scène. Elle possèdait des lèvres pulpeuses, agrémentées d'un rouge à lèvres éclatant.
"Hubert Désirées, ministre de la magie française."
Le ministre de la magie français, un homme de 63 ans aux cheveux très clairsemés et encore très bruns -sa couleur défrayait la chronique : certains disaient qu'il utilisait un sortilège de coloration, d'autres disaient qu'il devrait aussi utiliser un sortilège repousse-cheveux...- et de forte corpulence, alla s'assoir lui aussi.
"Accueillons à présent Steeve Ronfield, président du CME3 depuis 2002."
Le danois Steeve Ronfield, un grand blond charismatique, entra sur scène. Tout sourire dehors, il semblait pouvoir être à l'aise partout.
"Et enfin, le président du CEM, Hans Von Ruben." finit Eléanore Desomeubaie qui n'avait cessé de regarder les invités assis en face d'elle, sans accorder un regard aux nouveaux venus.
Le dernier venu était un quinquagénaire très roux, portant une moustache fournie.


[Ce message est assez court, mais c'est parce que je prépare les discours et que je vous donne rendez-vous ici pour découvrir un peu plus nos invités...]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Sam 21 Oct - 21:54

[J'ai mis un peu de temps pour mettre au point ce message... mais le voici tout de même... Continuez de réagir!^^]

Lorsque tous les nouveaux venus furent assis, Eléanore Desomeubaie, qui était restée jusqu'à présent les yeux rivés sur le public, alla s'assoir, telle une reine trônant sur sa cour, parmi les autres invités. Ce fut alors au président du CEM -Hans Von Ruben, le rouquin ayant passé la cinquantaine- de se lever et de s'approcher du pupitre. Attendant que le silence se fasse, il remit en place quelques parchemins disposés sur " l'autel " de bois.
Puis, à l'aise dans son costume noir et sa chemise blanche, il commença, d'une voix grave et douce, son discours.

"Mes chers amis, nous voilà donc réunis dans ce parc pour l'inauguration de l'IESMP, l'Institut d'Etudes Supérieures Magiques de Paris. A l'image de ce que représente ce parc comme progrès magiques, l'IESMP est un projet dont le CEM et fier. Un projet qui a été mené à son terme et qui n'aurait pu voir le jour sans la volonté de personnes réunies au sein du Comité Européen à la Magie."

Il fit une pause rapide puis repris.
"Mais, à l'image de ce parc qui est encore jeune -combien de personnes l'ont déjà foulé?- et doit se former une histoire, l'IESMP se doit de construire sa propre histoire. De l'extérieur, le projet d'une école de second degré européenne est achevé. Mais l'IESMP ne bénéficie pas encore du prestige auquel il tend. Une recherche du prestige et de l'efficacité qui devra être menée de front avec une bonne administration des lieux. Ce travail, de grande ampleur, le CEM l'a confié à Eléanore Desomeubaie, en qui il a toute confiance."
Hans Von Ruben se tourna vers la directrice de l'IESMP, qui ne bougea pas, écoutant patiemment et avec attention.
"Mais ce travail ne pourra être assumé par une seule personne, aussi talentueuse et intelligente fut-elle. C'est pourquoi je vous demande, professeurs, élèves... et même vous, responsables politiques et journalistes, de mettre tous les moyens qui vous sont en oeuvre pour hisser cette toute nouvelle institution à son sommet, à un rang prestigieux."

Soudain, il sortit sa baguette et prononça une formule en regardant la masse informe recouverte d'un drap.
"Pour rappeler à tous que le CEM soutient l'IESMP, j'ai entre autre décidé d'offrir quelque chose à cette école : ..."
Le voile blanc se souleva.
"... une fontaine."

On put alors voir ce dont il s'agissait. Une fontaine où s'enchevêtraient quatre animaux. Hans Von Ruben reprit la parole.
"Cette fontaine, la fontaine des quatre éléments, symbolise l'attachement du CEM à l'IESMP. Le félin pour le feu, l'oiseau pour l'air, le poisson pour l'eau et le lézard pour la terre. J'espère que cette fontaine permettra aux élèves de cette école de toujours se rappeler qu'une organisation comme celle que je préside est toujours là pour les chaperonner."
Il se tut.

[Bon... C'est pas mon meilleur message... excusez-moi...
La suite sera peut-être postée mercredi alors dépêchez-vous de répondre!^^]

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
Juliette Saladin
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Jeu 7 Déc - 18:07

Juliette observait les invités officiels en silence. Elle n'en connaissait aucun, à l'exception d'Anabella Scifoni - qu'il lui aurait été difficile de méconnaître étant donné la profession qui était la sienne. Elle était curieuse de l'entendre s'exprimer : n'ayant jamais lu ses livres avec beaucoup de considération, elle se demandait si les paroles qu'elle prononceraient dans son discours seraient en mesure de racheter un peu la bien piètre opinion qu'elle avait de ses talents d'auteure. Mais, compte tenu du contexte, il était facile de prédire qu'elle s'en tiendrait tout au plus à ses essais.
Le dénommé Hans Von Ruben prononça un discours irréprochable et, par cette essence même, sans la moindre saveur autre que celle de la complaisance politique qu'il était de bon ton de manifester dans ce genre d'occasions. Juliette écoutait cependant avec un ennui poli - ennui qui se dissipa ponctuellement lors de l'apparition de la fontaine, pour réapparaître dès que le président du CEM en commenta la visée. Aux yeux de la jeune femme, l'art cessait d'être de l'art lorsqu'il se soumettait à ce type de facilité.
Elle regarda cependant la fontaine assez longtemps pour ne pas être grossière - comme si, dans la foule présente à l'inauguration, quelqu'un avait pu remarquer cela - et posa à nouveau les yeux sur Han Von Ruben.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abygaelle Black
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
¤ Localisation ¤ : sur mon balai ou avec mes coéquipiers de l'équipes nationale d'Irlande
¤ Niveau ¤ : prof de vol
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Dim 14 Jan - 15:51

Aby qui continuait de lorgnait camille d’un mauvais œil,elle finit par sourire en voyant le président arriver,elle n’avait jamais aimé les longs discours comme celui-ci,cependant elle se for ça a écouter le directeur,son œil vitreux laisser cependant voir son ennui total elle contint alors un baillement. Elle ne se réveilla que lorsque la fontaine apparut elle se reconnu immédiatement dans l’air puisqu’elle y passer le plus clair de son temps,elle se rendormit presque aussitôt si la cérémonie devait se passer dans un ennui aussi total ça n’allait pas etre la joie. Elle faillit sortir un vif d’or de s poche pour s’amuser un peu mais elle se souvint qu’elle était présent professeur et qu’elle ne pouvait pas se le permettre,elle attendit donc la suite en silence.
HJ:dsl pour le post a trois franc 50
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafia Gawinawski
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
¤ Niveau ¤ : Enseignante en Botanique
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   Ven 10 Aoû - 13:16

Après s’être finalement installée Zafia écouta la directrice et se demanda comment on pouvait vivre une apparence de fantôme. Puis elle dévisagea chacune des personnes présentées. Elle reconnut le ministre de la magie française et le président du CEM qu ‘elle avait déjà vus dans les journaux. Mais les autres invités n’évoquèrent rien de connus pour Zafia.
Ensuite elle écouta poliment le discours de monsieur Hans Von Ruben.
Elle se demanda si tout ce prestige attendu par le président du CEM n’était pas un facteur de stress et de pression dans son nouvel emploi. Lorsqu’elle travaillait encore dans les serres de sa famille elle subissait plusieurs fois par an une pression importante –il fallait répondre aux demandes des sorciers en plantes rapidement au risque de perdre de la clientèle-. Cependant celle-ci s’évanouissait lorsque Zafia rentrait le soir et pouvait partager la joie de sa famille avant de rentrer chez elle. Mais ici à Paris comment ferait-elle si tous les autres collègues étaient aussi froid avec qu’elle que la directrice ? Elle n’aurait alors pas de moyen d’échapper à ce prestige inquiétant.
La professeur de botanique qui n’avait quasiment aucune connaissance en art évita de juger la fontaine qui apparue à côté du président. Zafia préféra regarder la directrice qui trônait telle une reine et ne pus s’empêcher de penser que derrière cette belle et fantomatique jeune femme pouvait se cacher un cœur chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inauguration [Topic n°1 : série de discours dans le parc]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAS: Inauguration d’un restaurant communautaire à Delmas
» Le discours de Préval à L'ONU
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Un discours controversé
» Discours de la très honorable gouverneure Michaëlle Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IESMP :: 4ème étage :: Le parc Trévort-Jeudefaire-
Sauter vers: