PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Juliette Saladin - Professeur de culture générale

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette Saladin
Corps enseignant
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Juliette Saladin - Professeur de culture générale   Mar 4 Juil - 16:34

I / Partie Civile


Nom : Saladin
Prenom : Juliette
Sexe : Féminin
Nationalite : Belge
Age et date de naissance : Vingt-quatre ans, née le vingt et un décembre 1982

II / Physique


Juliette est une jeune femme dont l'on retient l'apparence frêle, gracile, ainsi que l'extrême pâleur qui semble irradier son visage - pâleur par ailleurs extrêmement entretenue par une absence presque totale d’exposition directe aux rayons du soleil.
Elle possède de plus une longue et abondante chevelure blond pâle qui rehausse son teint diaphane. Attachant à son apparence une part importante de théâtralité, elle est toujours vêtue de robes longues et délicates, dans des tons principalement sombres, aimant l’idée de sembler tout droit sortie d’un livre d’image du XIXème siècle. De prime abord, on ne peut pas dire qu’elle soit belle ou laide. Elle dégage simplement une certaine aura d’étrangeté, d’excentricité assumée.

III / Histoire


Juliette est née le premier jour de l’hiver 1982, dans un petit village du Nord de la Belgique. Fille unique et surprotégée d’un père bibliothécaire et d’une mère universitaire, elle tombe dans le monde littéraire dès son plus jeune âge. De son enfance, elle ne conserve que peu de souvenirs, si ce n’est l’amour de la neige et le temps s’écoulant lentement à l’horloge du manoir familiale. La petite Juliette se vit très tôt comme une héroïne de roman. Elle part dans la campagne, tantôt princesse, tantôt cavalière, perdue dans les tribulations de son imaginaire de conte de fées. A son entrée à l’école maternelle, elle supporte peu la présence des autres enfants, qui l’intimident ou l’épouvantent. Elle fait par ailleurs une scolarité discrète et plutôt médiocre, excepté lorsqu’il s’agit de mobiliser sa fantaisie et son invention. A l’âge de onze ans, elle reçoit avec une surprise éclatante sa lettre d’admission au Collège de Sorcellerie Courtrait, l’école magique de Belgique. Ses parents la laissent partir après moult discussions survoltées et vérifications administratives de leur part. La scolarité magique de Juliette sera nettement plus prestigieuse puisqu’elle obtiendra onze mentions « Optimal » aux ASPIC qu’elle passera à l’issue de sa septième année d’études. Les disciplines magiques, loin de lui paraître contraignantes, exaltent plutôt son imagination d’enfançonne nourrie d’histoires fantastiques. Une fois son cursus scolaire magique achevé, plutôt que de se tourner vers une carrière immédiate, elle s’exile à Bruxelles, où elle s’inscrit dans une université moldue, afin de mener à bien une maîtrise en lettres, qu’elle réussit là encore avec brio – comme tout ce en quoi elle a suffisamment d’intérêt pour fournir quelques efforts de travail. Son diplôme en poche, elle obtient une place d’enseignante à la Faculté universitaire Saint-Louis, à Bruxelles, qu’elle occupera deux années durant avant de s ‘intéresser à la place de professeur d’Art et Culture disponible à l'Institut d'Etudes Supérieures Magiques de Paris. Son séjour à Bruxelles lui a permis de se forger une solide culture artistique, par la fréquentation assidue des musées belges, ainsi que français, danois et espagnols, lors des voyages que son salaire lui a permis d’effectuer.

IV / Caractère


Quand elle n’est pas devant ses élèves, Juliette est d’un tempérament plutôt réservé, solitaire. Elle aime à entretenir des amitiés profondes et durables et n’éprouve aucun plaisir à lier des relations superficielles. Aussi ses proches sont-ils rares et soigneusement élus d’elle. Ses affections comme ses aversions sont fidèles et totales, et elle ne se départit jamais d’un certain sens du romanesque et de la théâtralité qu’elle affectionne comme une partie d’elle-même. Ses gestes, ses conversations, les expressions de son visage sont empreints de ce souci d’esthétique et de sens – ce qui ne signifie pas qu’ils soient accomplis sans sincérité. Elle est, de plus, absolument attachée aux règles de la courtoisie et à l’empathie de rigueur qui devrait, selon elle, caractériser tout rapport humain, si distant soit-il. La croyance en des idéaux, la loyauté et la droiture sont des qualités auxquelles elle attache beaucoup de prix. Absolument absorbée par sa passion pour la littérature et l’art en général, elle y consacre la majeure partie de son temps. Particulièrement exaltée par les auteurs du XIXème siècle, elle affectionne surtout les sœurs Brontë, Alfred De Musset, Charles Baudelaire… En tant que professeur, elle se distingue surtout par son exigence absolue. Elle peut se montrer rude, sèche, avec les élèves dont elle considère que le travail et l’engagement n’est pas suffisant. Parallèlement à cela, elle se montre extrêmement disponible et prévenante envers ceux qui montrent des dispositions littéraires particulières et/ou un engagement acharné dans le travail. Pointilleuse au paroxysme sur les questions d’assiduité, de ponctualité et d’étude rigoureuse, elle a l’art et la manière de généralement parvenir à faire imposer sa loi.


Dernière édition par le Jeu 7 Déc - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore Desomeubaie
Directrice générale, inclinez-vous !!
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 28
¤ Localisation ¤ : Partout me croiser vous pouvez... Car vous surveiller mon devoir est...
¤ Niveau ¤ : Directrice en charge de l'IESMP
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Juliette Saladin - Professeur de culture générale   Mer 5 Juil - 16:29

Et bien... J'avoue que je n'ai rien à ajouter !
Quand tu m'as avoué aimer la concision... Je ne pensais pas que tant d'éléments seraient présents dans... une fiche pas beaucoup plus longue que la moyenne ! Réellement, on arrive à connaître ton personnage grâce au peu que tu as écris.... et à bien le connaître !

Bravo et bienvenue parmi nous, professeur Saladin.

Je vérouille cette fiche... [et je la déplace dans la partie recrutements, puisque c'est là que se trouvent les fiches des autres professeurs...]

Fête

_________________
O straniero avventuroso, due possibilità ti vengono offerte : suonare la campana e aspettarti il pericolo o domandarti, fino alla follia, cosa sarebbe successo se l'avessi suonata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesmp.forum2jeux.com
 
Juliette Saladin - Professeur de culture générale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test de culture générale...
» Culture générale sur Naruto 16
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» La culture française s'exporte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IESMP :: Avant tout... :: Ce qu'il faut écrire... :: Présentations membres du personnel terminées-
Sauter vers: